Le ministre souhaite interdire la pêche au pénis

Le gouvernement veut interdire la peche au penis minI

Pêche - Le projet de loi visant à interdire la pêche au pénis est très décrié.

Le nouveau Ministre de l’agriculture et de l’alimentation en charge de la pêche et de l’aquaculture, Monsieur Stéphane Travert, a rencontré hier le directeur général du Conseil Supérieur de la Pêche. Le nombre d'accidents impliquant des pêcheurs utilisant leur sexe comme un appât a explosé ces dernières années. 

Un mode de pêche qui a pourtant la cote

Malgré la recrudescence des faits divers relatant les risques liés à ce type de pêche, de plus en plus de français s'adonnent à cette pratique, qui nous vient tout droit de l'Alaska.

Nous avons rencontré Hervé, 29 ans, qui pratique cette pêche depuis plusieurs années; Il explique : "Pêcher avec son sexe offre des sensations inégalables. Le problème, c'est que certains pêchent le carnassier de cette manière, alors forcément, il y à des accidents. Pêcher avec sa verge est réservé à certains poissons comme la truite, par exemple. Il faut aussi savoir qu'un petit pénis fait toujours une meilleure pêche qu'un gros."

Le ministre n'est pas de cet avis

"Il s'agit bien là d'un problème sanitaire avant tout. L'hygiène de certains pêcheurs n'est pas compatible avec  les dernières mesures prises, visant à améliorer la qualité de nos eaux  Ce n'est pas la taille du pénis du pêcheur qui est importante, c'est plutôt de savoir si celui ci est propre " expose Stéphane Travert.

Le directeur du CSP aurait préféré une nouvelle taxe : "on pourrait  créer un timbre spécial que le pêcheur pourrait apposer sur sa carte, ça reste du domaine de la pêche aux engins, après tout..." 

La colère commence a monter du coté des adeptes de la pêche au sexe, qui, à travers les réseaux sociaux font savoir leur mécontentement.

                           Rédaction : José Pansais - Crédit photos : © C. Salles.  

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook !

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.